Poupée anti-soucis

12,00

Poupée issue d’une très vieille tradition guatémaltèque. On lui confie nos peurs et nos soucis avant de nous endormir afin de désencombrer notre mental et alléger notre esprit afin de passer une bonne nuit.

En stock

Description

Les poupées « tracas » sont issues d’une très ancienne tradition du Guatemala où elles sont appelées quitapenas. De nombreux contes traditionnels y font référence et leur utilisation fait partie intégrante de la culture maya guatémaltèque.

Ces poupées auraient le pouvoir d’attraper et d’absorber tous les peines, les soucis, les peurs et les cauchemars. Calmant de nombreuses angoisses, elles sont devenues une belle légende qui berce aussi bien les enfants que les adultes ! Et nous savons bien que les belles légendes tirent toujours leurs sources d’une réalité !

Tous les soirs, avant de dormir, confiez à votre poupée tous vos tracas, déposez- la ensuite dans son petit sac rempli de sel béni afin de les nettoyer, les purifier et donc les faire disparaître et permettre à votre poupée de se charger de douceur et d’amour universel grâce aux cristaux qui l’accompagnent.

Cette belle tradition met en avant une habitude psychologique très saine que nous devrions travailler chaque jour : décharger l’esprit des préoccupations qu’il peut renfermer pour éclaircir les rêves. Le fait de déplacer un par un nos soucis, même si c’est de manière symbolique, est une ressource très utile pour gérer le stress et l’angoisse qui en découlent. Cela favorise en outre le fait que nous nous sentions plus fort-e-s pour les gérer.

« Ramón el preocupón » est un conte d’Anthony Browne qui a permis de faire connaître la traditionnelle légende des poupées tracas guatémaltèques.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.